Traduire, c'est écrire...

Art. 1. Un bon traducteur, c'est un littéraire qui a
tenu sa première plume bien avant de soulever sa première petite cuillère - et qui vendrait père et mère pour appeler ses fils Shakespeare et Voltaire.


 

Art. 2. Un bon traducteur est un vieil ermite plein de TOC et de superstitions qui passe toutes ses phrases au Gueuloir de Flaubert trois fois, sinon ça porte malheur.
 

Art. 3. Un bon traducteur achète des Bescherelle usagés sur eBay et dispose d’une pièce consacrée où il les classe par année.
 

Art. 4. Un bon traducteur vous raye de ses amis Facebook s’il apprend que vous avez laissé Google Translate faire mumuse avec votre CV.


Art. 5. Un bon traducteur passe ses vacances au Québec ou en Turquie car là-bas, les panneaux « STOP » sont traduits.

Extrait du Code du bon traduteur publié par l'ACABLACY (Association des consommateurs qui aimeraient bien lire autre chose que du Yaourt)

Mais qu'est-ce qu'un bon traducteur,

au juste ?

Ras-les-plumes des traductions que l’on croirait sorties des mâchoires rouillées d'un robot récitant un poème de Jean-Claude Van Damme au mariage de la duchesse de Canterbury ?

Enough is assez. Pour que vos supports marketing cessent de ressembler à des notices IKEA sur le point de connaître leur meilleur tirage (celui de la cheminée), faites confiance à Storyline Tablets 2 en 1 - formule garantie 100% bon traducteur.

S

Storyline Tablets 2 en 1
Traduit vos textes 
sans les abîmer,
du français à l'anglais et
de l'anglais au français.

* Oui, ça paraît dingue,

   mais ça se vérifie tous les jours...